Le sport au bureau : la clef pour faire ressortir le meilleur de nous mêmes !

21/06/2018

Bien au-delà de ses bénéfices d’un point de vue performance pour l’entreprise (productivité / baisse de l’absentéisme, plus d’engagement…), le sport a ses vertus que l’on ne soupçonne pas.

Cela fait plus de 10 ans que j’exerce le métier de Coach Sportif et que je suis moi-même une fervente pratiquante et pourtant je viens seulement de comprendre pourquoi j’aime mon métier.

Évidemment, je savais déjà que ce que je faisais me rendait heureuse grâce aux émotions positives ressenties (essayer de donner le sourire aux gens, les sentir plus énergiques, le devoir d’être garante de leur santé, le fait qu’ils comptent sur nous…).

Évidemment, j’aime mon métier parce que j’aime les gens… Mais je ne soupçonnais absolument pas tout ce qui pouvait en découler…

Tout est parti d’une discussion toute simple autour d’un café avec des collaborateurs d’une entreprise dans laquelle je propose ma méthode de coaching sportif (une super boîte avec que des gens géniaux) il y a quelques jours.

Après qu’ils m’aient adorablement complimentée, je me suis rendu compte que je n’avais pas su quoi répondre et que j’en avais été gênée.

Une fois seule, je me demandais quels étaient les facteurs de la réussite de ce coaching ? Le concept ? Les collaborateurs ? L’emplacement ? Le coach ? Tous ces facteurs réunis ?

 

Et si le Sport permettait à tout un chacun d’être vraiment Soi ?

Et si c’était un des rares moments où l’on était réellement authentique, sans filtre ?

Et si cette forme d’engagement nous faisait nous transformer en la meilleure version de nous-même ?

Je n’ai qu’à m’imaginer dans des situations du quotidien où je ne suis pas toujours très à l’aise et en manque de confiance pour en témoigner.

–      Sur linkedIn : Quel genre de post faire ? comment interagir lorsque l’on veut à la fois montrer son intérêt mais ne pas se vendre directement ? Quelle note personnelle doit-on envoyer ? Mais où sont passés les smileys mince alors ?

–      Dans la vie professionnelle : Quand je dois me décrire en 1 minute mais que je n’arrive toujours pas à trouver mon pitch parfait pour vendre mon business car il faut à la fois se différencier (alors que j’aimerais leur dire que je suis juste MOI) tout en captant l’attention de manière originale mais sans trop en faire non plus pour ne pas passer pour un incompétent et tout en restant très simple et conceptuel à la fois pour que ton interlocuteur puisse se projeter (une horreur ce truc). Ou bien lors de présentations devant des chefs d’entreprise et collaborateurs : Comment ne pas être intimidé lorsque l’on est nous-même chef d’entreprise mais que l’on se retrouve face à des personnes beaucoup plus expérimentées ?

–      L’envoi d’un mail : il me faut un timing de 2heures et 32 minutes pour moi (Plutôt bonjour ou Chère madame… quelle signature ?) Heureusement que j’ai ajouté dans mes favoris le numéro vert SOS ASSOCIE EN DETRESSE, pour une relecture de mes écrits ou pour corriger mes fautes …

–      Dans la vie sociale : Se retrouver avec des amis des amis des amis, où l’on se sent le devoir de montrer la meilleure image de nous-même.

Qui n’a jamais vécu une de ces situations ? (donnez-moi votre secret s’il vous plait )

Et puis, je n’ai qu’à m’imaginer en train d’exercer mon métier et là, je me sens pousser des ailes.

Je ne me sens PAS comme une Rihanna sur sa scène, PAS non plus comme un Bigard avec son public, en fait c’est encore mieux car je me sens MOI, et ça c’est la plus belle des satisfactions, la plus honorable des réussite, un sentiment de bien être total…

Et puis là d’un coup, ça me prend comme ça, je me sens tellement à l’aise que je me mets à crier : « Est-ce que tout le monde est chaud ??? » (eh oui c’est signe que je me sens bien, chacun son truc…)

Et il est là le secret, chacun des participants est LUI-MEME, authentique, sans filtre, sans tabou, s’engage et donne de sa personne.

Le don de soi est aussi perçu chez les autres comme une forme de partage et d’authenticité, et donc nous n’avons pas envie de les décevoir et nous avons envie de leur rendre la pareille.

Quand je suis en coaching, je me rends compte maintenant que le fait de donner de ma personne, de me montrer telle que je suis (drôle ou plutôt blague carambar, maquillée ou avec mes cernes au naturel, en jogging ou parfois même en tailleur pour dépanner certaines hein VERO ) pousse les gens à me voir positivement et me faire confiance.

Et puis, tous ceux à qui j’écris des mails, ceux auprès de qui je dois me présenter en une minute, ceux avec qui j essaye de créer des interactions sur Linkedin, les amis des amis des amis, les chefs d’entreprises .. Et bien toutes ces personnes auprès de qui j’ai la chance d’intervenir grâce à mon métier, je n’en ai plus peur car le sport enlève toutes ces barrières de culture, de statut , d’âge…. ( et puis il faut avouer que j’adore jouer le rôle de chef…)

Et c’est exactement le même cercle vertueux qui se produit pour chacun des participants.

A partir du moment où les collaborateurs font la démarche de s’impliquer dans un projet Sport au bureau, ils donnent de leur personne (c’est facile pour certains, pour d’autres beaucoup moins …) et cela engendre une confiance réciproque avec les autres participants  grâce à cette démarche authentique de toute part quelque soit son statut, son âge, son vécu…

Une chose dont je suis sure, le sport a ce don de faire ressortir le meilleur de chaque individu…

Conclusion, j’ai pourtant bien essayé mais je ne peux pas m’attribuer la réussite de ce projet commun car c’est bien la somme de tous les individus qui s’y engagent qui est à l’origine de cette réussite.

Alors comment pousser les collaborateurs à adhérer à un tel projet ?

Rdv dans un prochain article car celui-ci m’a pris 2 jours 🙂

Je ne sais pas si c’est moi qui suis chanceuse ou si ce sont les vertus du sport qui le favorisent mais je fais toujours de très belles rencontres et je n’ai eu à faire qu’à des gens d’une sympathie et d’une bienveillance communicative.

Voilà pourquoi j’aime mon METIER.

Tiffanie

Coach Me happy (Le bien être au coeur de votre performance)

Bon, sur le moment c’est vrai que la tentation est grande de s’attribuer tous les bénéfices de cette expérience positive, mais une fois le réservoir de compliments PLEIN, je me suis mise à réfléchir autrement…